Poster mis à jour julio 2016

Comment apprendre l’Anglais en vivant au Royaume-Uni

apprendre anglais royaume uni

Partons de la base que tu as déjà fait un des pas les plus importants pour apprendre une langue étrangère: tu es allé à l’endroit où se parle cette langue. Il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir.

Si ton niveau d’anglais est assez faible, tu auras besoin d’un peu plus avant d’entrer dans le monde du travail, entre autres, car il est évident qu’il te faudra parler leur langue avant de pouvoir commencer à travailler.

Dans cet esprit, et en tenant compte que tu es en Grande-Bretagne, nous allons te donner quelques méthodes afin de perfectionner ta maîtrise de la langue de Shakespeare.

1. La culture

Essentiel et fondamental, t’ancrer dans la culture Britannique: littérature, films, séries et musique. Mets tout ce que tu peux en version originale, avec les sous-titres au départ si tu veux, et ensuite sans.

Les livres en anglais peuvent beaucoup t’aider avec tout ce qui a à voir avec la grammaire et le vocabulaire, c’est l’anglais le mieux écrit que tu pourras trouver, et tu peux adapter tes lectures à ton niveau, c’est donc une très bonne façon de renforcer tes bases.

Depuis ce site, tu peux télécharger des livres en Anglais, afin de partir avec un avantage.

La musique t’aidera beaucoup, en particulier à mémoriser des phrases, des expressions et des mots. Les rythmes et les mélodies font en sorte que les paroles te restent en tête, et tu n’as généralement pas de mal à t’en souvenir.

Grâce aux séries et films en version originale tu profiteras non seulement un peu plus du cinéma en voyant comment les acteurs agissent réellement, mais en plus tu te feras aux accents, intègreras les accents et les prononciations correctes et apprendras des expressions et phrases courantes que tu entendras régulièrement dans la rue.

Il est fondamental que tu t’imprègnes de tout ce que tu peux concernant la culture. Y compris la télévision: non seulement elle t’apprend à parler, mais t’aide également à comprendre la façon de penser générale du lieu où tu te trouves.

2. La presse

Tu es prêt pour la prochaine étape. La presse est un excellent outil pour perfectionner la langue. Mais attention: nous parlons de se perfectionner, pas d’apprendre.

Le niveau d’anglais oral et écrit nécessaire est assez élevé, garde à l’esprit que les articles sont destinés à un public anglophone natif, donc ce ne sera pas facile, surtout si tu n’es pas encore à l’aise.

Si tu comprends bien la lecture britannique, lire le journal, t’apportera non seulement les connaissances globales du Royaume-Uni, mais aussi de la ville où tu vis et même le monde en général (le journalisme est de bien meilleure qualité qu’en France, ça fait mal).

Lire les journaux en anglais t’aidera à approcher la perfection concernant ta grammaire, et à développer ton vocabulaire, surtout si tu lis la presse spécialisée, plus difficile à comprendre mais très utile pour cibler ton apprentissage de la langue selon ta carrière.

La radio et la télévision sont la dernière étape. Comprendre une émission de radio sans problème -ce qui n’a rien à voir avec les exercices d’écoute au lycée- nécessitera que tu aies un très bon niveau d’anglais.

3. N’aies pas honte

Personne ne t’apprendra mieux l’anglais qu’un Anglais. Et par Anglais, nous voulons dire “chaque personne dont l’Anglais est la langue maternelle”, pas forcément un habitant d’Angleterre.

Nous savons que beaucoup de gens ont honte de parler une autre langue parce qu’ils se sentent maladroits et ont peur que l’on se moque d’eux. Pense à ce pauvre touriste qui vient en France, parlant comme un cow-boy. Est-ce que tu te moques, ou est-ce que tu l’aides ? Parce qu’ici, c’est toi le cow-boy.

Parler sans avoir peur de se tromper est fondamental. Si tu te trompes, ils te corrigeront, et s’ils n’osent pas, ils te remercieront intérieurement de faire des efforts pour communiquer dans leur langue.

Parler avec des natifs dans leur langue maternelle t’aidera à améliorer ta propre estime, puisque tu verras que tu fais des progrès. Et ils t’apprendront, volontairement ou non, les tenants et aboutissants de la langue.

Joue le jeu et parle en anglais avec tout le monde, même s’ils te disent qu’ils parlent français. N’aies pas l’air trop à l’aise, dis simplement que tu préfères parler anglais afin d’apprendre la langue. Tu peux lui proposer un marché: cette personne te parle en français pour apprendre, et tu lui réponds en anglais. C’est une technique qui fonctionne systématiquement, et vous êtes tous les deux gagnants.

Ce qui nous amène au conseil suivant.

4. Evite le français par tous les moyens possibles

Cela ne signifie pas que tu dois totalement arrêter de parler français. C’est ta langue, et chaque langue est enrichissante évidemment. Mais tant que tu es ici, essaie de parler en français le moins possible.

Va dans des bars, des soirées, mélange-toi avec les gens mais fais-le toujours en anglais. Même si tu as des amis Français, parlez entre vous en laissant le français de côté. Entre ce que vous pouvez apprendre dans la rue, et ce que vous pouvez enseigner l’un à l’autre, vous apprendrez deux fois plus vite.

Soit dit en passant, les bars et pubs sont un très bon moyen pour apprendre. Parler avec quelqu’un de natif, une bière à la main, est beaucoup plus simple, et comme tu es dans une ambiance 100% Britannique, le nombre de choses que tu peux apprendre est énorme: expressions et dictons, prononciations, vocabulaire, façons de parler… Tout s’apprend mieux dans un pub.

5. Voyage

Bien que la langue paraisse beaucoup plus simple que dans les livres, le Royaume-Uni est un pays très riche en expressions et en accents. Voyager te permettra de connaître plusieurs façons de manier la langue anglaise, un Anglais, un Galois ou un Écossais ne parlent pas de la même manière.

Tu profiteras beaucoup mieux de la Grande-Bretagne et tu t’enrichiras spirituellement avec tout ce qu’elle a à t’offrir. Non seulement tu pourras profiter comme un enfant de la beauté des îles, mais aussi tu pourras acquérir une merveilleuse richesse verbale.

Et cela te permet également de comprendre plusieurs dialectes, ce qui n’est pas facile. C’est comme si un Anglais venait vivre seul à Lyon, par exemple. Il comprendra l’accent, mais si il devait aller dans le Nord-Pas-de-Calais il ne comprendrait pas le tiers des mots.


 

Ce ne sont que quelques astuces, si tu en connais d’autres et veux contribuer, tu peux nous les laisser en commentaire, et si tu as trouvé cet artcile utile et obtenu de bons résultats, tu peux lui donner un “J’aime” sur Facebook.