Poster mis à jour julio 2016

Cartes, Horaires, et Lignes des Bus de Londres

bus londres

On va y aller calmement, parce que ce n’est pas facile. Le plan des bus de Londres couvre pratiquement 700 lignes et pas moins de quelques 19 500 arrêts donc se déplacer avec ce système n’est pas vraiment simple, à moins de ne venir d’ici.

Ce n’est pas comme le métro qui peut être facilement organisé par lignes et couleurs avec les trois services les plus utilisés (Le Tube, le DLR et l’Overground). Ici, le chaos est maximum pour un profane, mais nous allons essayer de l’organiser le mieux possible.

Regroupons principalement les lignes sur trois grands blocs:

  • De 1 à 599: voies normales et 24 heures
  • Lignes avec le préfixe N: bus de nuit
  • D’autres préfixes: Routes dans un quartier

Bon, en partie. Les voies normales fonctionnent entre 6h00 et minuit tous les jours de la semaine. Elles représentent la majeure partie du système de transports en bus de Londres.

Puis il y a ceux qui fonctionnent pendant 24h, et se distinguent des précédents en portant une marque de 24h. De toutes façons tu les reconnaîtras plus que facilement puisque ce sont ceux qui fonctionnent après minuit, en plus des bus de nuit.

Autres exceptions, les lignes 9H et 15H, qui sont deux lignes faisant le même trajet que les lignes 9 et 15 normales, mais les autobus, au lieu d’être ceux de la ligne normale (la majorité sont respectueux de l’environnement et fonctionnent à l’hydrogène) sont deux Routemasters.

Les Routemasters, pour ceux qui n’ont pas lu notre article sur ce sujet, sont les classiques autobus rouges à deux étages, tant emblématiques de la capitale Londonienne. Ce sont les deux seules lignes qui fonctionnent avec ces bus, et ils font seulement une partie de la route de leurs homologues.

Il y a ensuite les bus nocturnes, qui se distinguent des autres en portant devant leur numéro la lettre N. Ces bus fonctionnent tous les jours de minuit à 5h30 du matin, et passent toutes les 20 minutes du dimanche au jeudi, et toutes les dix minutes du vendredi au lundi, afin de bien couvrir la fin de semaine.

Attention à ce détail: les routes ne sont pas les mêmes. Qu’entendons-nous par là ? Ne confondons pas: la ligne N20 ne fait pas le même trajet que la ligne 20, il faut donc bien faire attention à ne pas se tromper. Ne va pas prendre une ligne N, quand celle que tu cherches porte le même numéro, mais d’une ligne de 24h.

La meilleure façon de connaître la route adéquate est de regarder dans les abribus de la ville. Il y est inscrit toutes les informations des arrêts pour lesquels passe chaque bus et chaque ligne.

Pour finir, les lignes locales. Ces lignes sont celles qui font un trajet dans chaque quartier sans quitter celui-ci, pour pouvoir se déplacer dans le borough, comme on l’appelle.

Il est facile de les reconnaître, ils s’identifient en portant à l’avant la lettre initiale du quartier dans lequel ils se déplacent. Par exemple, pour le quartier de Greenwich, tu verras qu’ils portent la lettre G à l’avant, de la même façon que ceux de Camden porteront la lettre C.

Bon, nous avons un peu clarifié la façon dont tout cela fonctionne. Ensuite, il nous reste à savoir comment choisir exactement la ligne qui nous convient, soit parce que c’est l’endroit où nous vivons, ou bien parce que nous voulons aller dans cette zone, voir quelque chose ou quelqu’un.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de carte regroupant toutes les lignes de la ville et tous les arrêts, sans doute parce qu’il faudrait une feuille de taille A0. Nous devons alors recourir à une autre alternative.

La façon la plus simple et plus pratique est de descendre dans la rue et de regarder l’abribus de l’arrêt. Sur la carte, tu pourras voir par où passe chaque chaque autobus; avec ceci, et en sachant où tu dois aller ce sera plus facile de t’orienter.

Aux arrêts, tu peux voir les spider maps, des cartes où sont affichés au moins les arrêts du quartier dans lequel tu es et les routes des bus qui passent par là. Et inclue également les informations de ceux les plus proches.

Cela passera pour un truisme, mais Google Maps est également un excellent moyen de connaître les routes et changements que nous devons faire. En marquant le point où tu es, celui où tu veux aller et en signalant que tu veux voyager en transports publics, il t’indiquera la meilleure option pour ton trajet.

Tu peux aussi utiliser la page officielle de Transports for London. En mettant le quartier dans lequel tu es et la zone dans laquelle tu vis, tu pourras voir la spider map de la zone. Et toutes les routes des bus qui passent par cette zone.

C’est très facile à utiliser, tu dois simplement accéder à la carte des bus par zone de TFL et suivre les indications données. Le reste dépend de ton sens de l’orientation.

Pour finir, tu as aussi comme option d’utiliser une application mobile comme Live London Bus Tracker qui est gratuite et te guidera parfaitement pour les horaires et l’attente avant le bus suivant pour chaque arrêt.

Le prix du billet est de £1,50 avec l’Oyster Card, et pour chacun tu peux trouver des offres spéciales, dépendant du nombre de fois que tu l’utiliseras.  Par un exemple, il y a un ticket à £4,40 que tu peux utiliser toute la journée. Et si tu payes £5, tu pourras également l’utiliser pour le tramway.

En passant, pour terminer, il faut que tu saches que tous les bus de Londres (excepté les deux Routemasters des lignes 9H et 15H), sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite, en cas de besoin.

Avec tout ça, nous pensons que tu pourras plus ou moins mieux te déplacer avec les bus de Londres, ce qui n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Si tu veux rajouter quelque chose ou raconter une anecdote, tu peux le faire en commentaire, et si tu as trouvé l’article intéressant, n’oublie pas de lui donner un “J’aime” sur Facebook.