Poster mis à jour abril 2017

Comment étudier à l’université en Angleterre

Etudier l'université en Angleterre

Étudier la carrière en Angleterre est plus simple que ceux que tu penses. 

Et je dis simple, parce que là-bas normalement il n’y a aucune sélection.

Tu as seulement besoin d’avoir de bonnes notes au Bac, (surtout lors de ta première) et certifier un niveau d’anglais décent (un 6 sur 9 a l’examen de l’IELTS, en soi rien de très difficile).

Si tu veux aller à l’université au Royaume-Uni continue de nous lire alors parce que nous allons t’expliquer tout ce que tu dois savoir.

1. À propos d’Étudier l’Université en Angleterre

De plus en plus d’étudiants décident d’étudier leurs carrières universitaires dans une institution britannique, et ce ne sont pas les raisons qui manquent !

Premièrement, c’est le meilleur endroit pour renforcer ton niveau d’anglais, parce que c’est une chose d’apprendre l’anglais en France et s’en est une autre de le mettre en pratique chaque jour et faire front aux défis académiques dans une autre langue. Non seulement tu amélioreras ton niveau, mais tu affineras ton vocabulaire et la façon de t’exprimer jusqu’à devenir bilingue.

D’un autre côté, le système de financement universitaire du Royaume-Uni fait qu’étudier en Angleterre est très accessible, beaucoup plus qu’en France, et par son statut beaucoup plus que dans d’autres pays comme les États-Unis ou le Canada.

Un peu plus loin nous entrerons plus en détail avec les aides financières, mais en résumé : tu ne paies absolument rien jusqu’à ce que tu ne commences à gagner plus de 21.000 livres par an, tu commenceras alors à payer 30 livres par mois sous forme de supplément dans tes impôts. Simple et facile.

Il faut souligner que le système britannique est un système universitaire dirigé 100 % au marché du travail, n’espères pas là-bas apprendre par cœur des livres de plus de mille pages, en revanche tu auras beaucoup de cas pratiques, présentations, travaux en groupe, etc.. tout cela en vue de te préparer au monde de travail.

D’un autre côté, il faut prendre en compte qu’au Royaume-Uni, il n’y a pas de différence entre universités publiques et privées, il existe un système homogène pour accéder à l’université comme par exemple la sélectivité. Là-bas chaque université as son propre système d’accès, et si un 6 de moyenne peut être suffisant pour entrer dans une université, ça ne l’est pas forcément pour rentrer dans une autre.

En ce qui concerne la durée, il convient de prendre en compte le plan Bologne de l’Union Européenne qui établit que tous les degrés universitaires sont homogènes indépendamment de la durée ou du nombre de crédits. Si tu as entre 180 et 240 crédits ce sera un grade universitaire officiel, et entre eux, la durée n’a pas d’importance, aucuns diplômes n’est meilleur qu’un autre.

Alors qu’en France étudier une carrière comporte au minimum 4 ans (240 crédits), au Royaume-Uni elle en comporte seulement 3 puisqu’elle se compose seulement de 180 crédits. Cela est dû au fait que le système britannique soit centré vers la pratique, plutôt tu te mettras à travailler et mieux ce sera. C’est donc très courant de commencer les stages à 20 ans, qui sont l’avant dernière année de ta carrière.

Finalement, un diplôme universitaire britannique aura une reconnaissance internationale et il faut souligner que n’importe quel titre validé de manière officielle par n’importe quel pays membre de l’Union Européenne aura une validité officielle dans tout le territoire européen. Il n’est pas nécessaire de faire une équivalence, bien qu’il soit possible qu’une institution ou entreprise te demandent de traduire ton diplôme.

Etudier l'université en Angleterre
2. Combien cela coûte d’étudier en Angleterre ? Est-ce que je peux me le permettre ?

Étudier la carrière au Royaume-Uni est très accessible.

Oui, tu as bien entendu.

Si tu es citoyen européen et que tu as résidé en Europe les 3 dernières années, tu auras un accès direct (sans conditions académiques requises) au système d’aides du gouvernement britannique, et si tu es étudiant international (d’un pays d’Amérique latine, par exemple), étudier à l’université au Royaume-Uni sera beaucoup moins cher que le faire aux États-Unis ou au Canada.

D’abord il est nécessaire de différencier entre deux types de systèmes d’aide :

a) Un système de Student Loan (un prêt universitaire) : c’est un prêt financier du gouvernement britannique jusqu’à 100 % des taxes universitaires pour chaque année avec quelques conditions très intéressantes pour les étudiants:

  • Sa dévolution est soumise au rendement futur salarial de l’étudiant. On commence à rendre seulement le prêt quand l’étudiant gagne plus de 21.000 £ par an. S’il est au chômage ou commence à gagner moins que cette somme, il cesse de payer jusqu’à ce que l’étudiant réussisse à gagner à nouveau ladite quantité.
  • Dans le cas d’avoir les qualifications pour commencer à rendre le prêt, il sera nécessaire de payer 9 % de la quantité qui dépasse ces 21.000 £ par an. Par exemple, si l’étudiant commence à gagner un salaire brut annuel de 25000 £, il paierait 9 % de ces 4.000 £ qui seraient 360 £ par an c’est-à-dire £30/mes. Une quantité très accessible comparée au salaire reçu (2.083 £ par mois).
  • Si l’étudiant ne rend pas toute la somme au Student Loan en 30 ans, le prêt s’annule automatiquement.
  • L’étudiant a l’obligation d’informer, à chaque instant, dans quel pays il se trouve, pour qui il travaille, et quel salaire il a.

b) Un système de subvention : Comme le prêt antérieur mais sans la nécessité d’avoir à le rendre. C’est-à-dire, une bourse du gouvernement “à fond perdu”. Par exemple, en Écosse si tu as 100 % de subvention l’université est gratuite.

Le prix de la matricule

Comme tu le sais, le Royaume-Uni est formé par l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Écosse, le prix de la matricule universitaire et surtout du système d’aides seront distincts dans chacun des dits territoires.
universidad-inglaterra

Des frais de transport et de manutention

Malgré le fait qu’un Student Loan existe pour faire face aux dits frais, celui est seulement accessible pour les résidants du Royaume-Uni dans les 3 dernières années. Par conséquent il est nécessaire de calculer à quel frais nous aurons besoin de faire face.

Il est nécessaire de faire une différence entre vivre à Londres ou dans n’importe quelle autre ville d’UK, et naturellement entre le style de vie de l’étudiant puisque ce n’est pas la même chose de vivre dans une résidence avec une chambre individuelle que dans un appartement en colocation. Ni de sortir tous les jours en soirée que sortir seulement les vendredis.

Le prix de la vie est quelque chose de personnel, mais ici tu as une estimation pour les 39 semaines que durerait l’année universitaire :

universidad-reino-unido

Conclusion

En ce qui concerne les taxes universitaires que ce soit en Écosse, au Pays de Galles ou en Angleterre, il n’y a pas à se préoccuper en ce qui concerne le sujet économique, et en ce qui concerne les frais de vie, il sera nécessaire que tu ais quelques économies ou peut-être que tu travailles l’été, ou durant l’année faire des petits jobs d’étudiants.

Si tu crois que ce n’est pas suffisant, tu peux jeter un coup d’œil aux crédits avec quasi aucuns intérêts pour les étudiants ayant pour banques des françaises.

Par conséquent, celui qui n’étudie pas la carrière au Royaume-Uni ce n’est pas pour une question d’argent.

Il me plairait que les 18 universités écossaises qui ont des taxes universitaires gratuites aient un accès plus compliqué, puisqu’elles reçoivent plus d’aides, par conséquent elles exigent de meilleures notes dans l’ESO et au baccalauréat.

3. Des conditions requises pour étudier l’université en UK

Étudier la carrière au Royaume-Uni est plus facile que tu ne penses. Jette un coup d’œil aux conditions requises dont tu as besoin.

Des conditions requises académiques

Comme nous avons déjà commenté avant, pour accéder aux universités britanniques, tu n’as besoin de rien, ils regarderont seulement ta note de baccalauréat.

Et de quel note as-tu besoin ? Et bien cela dépendra de l’université et de la carrière universitaire que tu vas choisir. Plus le prestige de l’université sera grand, plus ils demanderont de meilleures notes. Dans certaines universités avec un 5 ce sera suffisant alors que tu auras besoin dans d’autres d’un 8 de moyenne minimum.

D’autres universités peuvent exiger que tu aies suivi un cours d’une matière spécifique (par exemple, avoir suivi un cours de sciences mathématiques pour entrer dans en ingénierie) et peut-être te demander une note minimale dans cette matière.

Par conséquent chaque université est un monde, mais si tu as une note correcte au baccalauréat tu n’auras pas de problème. Pour le moment essaie d’avoir la meilleure note possible:)

Les conditions linguistiques

Si tu viens d’un pays non anglophone, tu auras besoin d’accréditer un niveau minimum d’anglais. Tranquillement, ils n’exigent pas que tu sois bilingue ou que tu aies une prononciation parfaite, ils veulent seulement vérifier que tu pourras apprendre sans problème (suivre une classe, poser des questions, te présenter, etc..).

Pour accréditer ton niveau, tu devras réaliser l’examen officiel de l’IELTS avec une note entre 6.0 et 7.5 sur 9. Cela équivaut à un niveau un peu plus haut que le niveau moyen du baccalauréat français. Mais l’examen est très simple à préparer il faut seulement bosser à fond durant quelques mois pour obtenir la note dont tu as besoin.

Comment préparer l’IELTS

Je recommanderais de passer l’IELTS l’été de la seconde, puisqu’il y a beaucoup de boulot en première. C’est comme le code du permis de conduire, plus tu t’y mets tôt plus vite tu finis et mieux c’est, bien que dans ce cas il soit demandé que le certificat n’est pas plus de 2 ans.

Autres pré-requis

 a) Personal Statement : une espèce de lettre de motivation où tu expliques pourquoi tu devrais être admis dans la dite université et carrière concrètement, pourquoi tu veux étudier cette carrière, etc. L’objectif est de déterminer le niveau de maturité, de capacité analytique et la forme de penser de l’étudiant. C’est l’une des conditions requises les plus importantes et il est crucial de faire de ton mieux.

b) Référence académique : Condition indispensable. Tu auras besoin de tes références académiques, pour cela tu dois seulement demander à un professeur du lycée qu’il te signe une recommandation écrite pour lesdites études.

c) Des examens : quelques universités comme Oxford et Cambridge peuvent exiger que tu réalises un examen pour accéder aux carrières comme Médecine ou Vétérinaire.

d) Des travaux : quelques universités peuvent te demander une rédaction ou un travail pour évaluer ton niveau par rapport à la carrière que tu auras choisi.

e) Extras : Au Royaume-Uni on prend très en compte le fait d’avoir fait du volontariat ou des stages et dans quelques sections comme médecine c’est presque obligatoire.

4. Étapes pour Étudier l’Université en Angleterre

En résumé, les étapes pour pouvoir étudier la carrière au Royaume-Uni si tu es un étudiant français, seraient :

  1. Choisir cinq universités qui t’attirent et qui proposent la carrière que tu désires étudier et pour lesquelles tu as les conditions d’entrée.
  1. Les dates de réception des demandes oscillent en général entre le 15 janvier, le 15 octobre et le 25 mars de l’année de ta première.
  1. Si ton niveau d’anglais a besoin d’être amélioré, tu peux commencer par étudier différents cours d’anglais qui s’offrent à toi ou dans les fameux “an zéro“. Les foundation years sont très intéressantes et te permettent d’améliorer ton anglais, de te préparer pour l’université et de t’aiguiller sur ta future carrière.
  1. Tu dois recueillir tous tes papiers, les documents d’identification, tes diplômes, les cours que tu as fait, tes lettres de recommandation, etc. Tout cela, mais surtout les notes du baccalauréat, ton brevet, si oui tes bénévolats. De plus tu auras besoin d’une référence académique de ton lycée et une prévision des notes de première.
  2. Rédige une espèce de “cover letter” où tu exprimes pourquoi tu veux étudier en Angleterre, te raconter un peu : tes réussites, tes ambitions, tes défis et surtout exprime ton profond désir d’étudier dans l’université que tu as choisie. Ici il y a plus d’information sur comment écrire le personal statement.
  1. Envoyer le formulaire de demande à travers l’UCAS avec le listing des universités que tu as choisies.
  1. Les Universités se mettront en contact avec toi, normalement par courrier électronique, où ils te feront connaître la réponse sur ton acceptation. Ils répondent toujours même si c’est pour une mauvaise nouvelle. Parfois il te manque un document ou une condition requise (comme les notes de première) et ils te donnent un délai pour le remettre afin de pouvoir être admis. C’est-à-dire ils te font une acceptation sous condition (par exemple, ils t’acceptent à condition que tu ais plus d’un 6 à l’IELST et plus d’un 7 en mathématiques en première)
  1. Maintenant que tu as plusieurs offres d’universités, tu devras en choisir une en particulier et une autre comme «plan B» au cas où tu n’aurais finalement pas certaines des conditions requises pour la première.
  1. C’est bon ! Il te reste seulement une chose : profiter des meilleures années de ta vie.

5. Dates importantes à prendre en compte

Si tu veux étudier l’université au Royaume-Uni (ou au moins essayer), il est crucial que tu prennes en compte des délais et des dates suivantes, pour l’envoi de ta demande et l’interaction postérieure avec les universités. Une erreur dans les délais peut ruiner tout le processus.

  • 15 juin : l’Obtention des notes de seconde.
  • 1 septembre : Commence l’ouverture des demandes pour envoyer le dossier académique aux universités à travers d’UCAS.
  • 15 octobre : Date limite pour Oxford, Cambridge et quelques carrières spécifiques dans d’autres universités (une médecine (médecine, etc.
  • 15 janvier : date limite de demande. Tout ceux qui l’envoie après partiront avec un désavantage.
  • 25 février : date limite de “seconde opportunité” au cas où tu aurais dépassé la date limite du 15 janvier.
  • 8 juin : date limite pour répondre aux universités qui t’ont offert une place.
  • Ne t’inquiètes pas et ne te surcharges pas, le processus est très simple et tout se fait en ligne à travers la page Web d’UCAS.

6. As-tu besoin d’une consultation?

Tu es sûrement devant la décision la plus importante de ta vie.

Il est donc nécessaire que tu t’assures que toutes les moindres étapes soient correctes et adéquates, puisque le fait d’étudier une carrière ou une autre, dans un pays ou un autre ou dans une université ou une autre marquera ta vie pour toujours.

Pour cela, il très important que tu réalises tout le processus d’une main de maître.

Nous recommandons Klensein pour les raisons suivantes : (dis-lui que tu viens de la part de TrucsLondres.com)

  • Ils ont beaucoup d’expérience dans le processus d’accession aux universités du Royaume-Uni. Cela fait longtemps qu’ils travaillent dans ce domaine et ils savent tout !
  • Ils sont au Royaume-Uni mais ils parlent français, ceux qui accélère et facilite beaucoup les choses.
  • Ils sont accrédités comme Student Advisor (conseiller d’étudiant) par le British Council, qui garantisse l’impartialité et la qualité. C’est important parce qu’il y a des agences qui te dirigent vers des universités sur lesquelles ils touchent des commissions, quand ce dont toi tu as réellement besoin consiste en ce qu’ils te conseillent l’université la plus appropriée pour toi.
  • Il offre un service personnalisé.
  • Des prix assez accessibles. Ce ne sont pas les moins chers, mais pas les plus chers non plus. Selon nous, une très bonne relation qualité-prix.
  • Cette recommandation n’a aucun intérêt économique, il y a beaucoup d’entreprises et nous pourrions recommander n’importe laquelle d’elles. Si nous recommandons celle-là c’est parce que, de notre point de vue et expérience nous considérons que c’est la meilleure.

 

Si tu as le moindre doute n’hésite pas à mettre un commentaire, et si tu es étudiant ou si tu as étudié à l’université en Angleterre… nous voulons connaitre ton expérience!