Poster mis à jour julio 2016

Comment voyager entre Gatwick et le centre de Londres

L’aéroport de Gatwick, plus connu sous le nom de London Gatwick (code international (LGW), est le deuxième plus grand aéroport de Londres et le deuxième aéroport du Royaume-Uni en terme de trafic. Il est seulement devancé de l’archi connu Heathrow. Gatwick est à environ 46 kilomètres au Nord de Londres.

Le trafic enregistré est d’environ 30 millions de passagers annuels avec plus de 200 destinations. Les vols charter doivent tous passer par cet aéroport car ils ne peuvent pas établir leurs opérations à Heathrow.

 

Gatwick – Centre de Londres :

Allons directement à l’essentiel: comment arriver à Gatwick depuis le centre de Londres et vice versa ? Les différentes options restent les mêmes : train, bus, taxi et voiture.

Le train s’avère être la meilleure option pour voyager au sein du Royaume-Uni. Le Gatwick Express est un train qui met seulement une demi-heure pour arriver dans le centre de la ville à Victoria Station.

De plus, la fréquence de passage est d’un train toutes les 15 minutes. Il n’y a donc aucun problème si tu en rates un car tu auras le suivant peu de temps après. Ces trains circulent de 5h00 du matin jusqu’à 23h45 le soir.

Le billet simple coûte 19£ mais si tu décides d’acheter un billet aller-retour, cela te reviendra à 34,90£. De plus, tu peux acheter tes billets en t’y prenant jusqu’à un mois en avance. Les enfants ayant entre 5 et 15 ans voyagent à moitié prix.

Cette option est la plus rapide, mais il y en a certaines légèrement plus économiques par rapport à d’autres entreprises : SouthernRailway et First Capital Connect.

De plus, à partir de Victoria Station, les trains arrivent jusqu’à London Bridge ou City Thameslink (à côté de St Paul’s Cathedral). Ce sont des options intéressantes si tu n’as pas besoin d’aller jusque Victoria et si tu n’es pas non plus pressé par le temps. Le prix varie entre 11£ et 15£.

Si le train s’avère être l’option la plus confortable et la plus rapide, la moins chère reste, sans aucun doute, celle de EasyBus. Les minibus de la compagnie aérienne EasyJet peuvent te coûter seulement 2£ si tu t’y prends à l’avance pour réserver et si tu ne voyages pas aux horaires de pointe.

Le plus gros problème avec ce type d’autobus, à part le côté légèrement inconfortable, c’est le temps nécessaire pour réaliser le trajet : avec ses nombreux arrêts, les bus mettent environ 1h20 pour arriver à destination, c’est à dire à Victoria Station. Es-tu prêt à payer plus pour gagner trois fois plus de temps ? C’est à toi de voir.

Bien-sûr, tu peux décider de ne pas t’attarder sur ces économies potentielles et décider de te rendre dans le centre de Londres en voiture. Dans ce cas, je te conseille de louer une voiture avec chauffeur plutôt que d’appeler un taxi.

Comme tu t’y attends peut-être déjà, le chauffeur t’attendra dans le hall des arrivées de Gatwick avec une pancarte à ton nom. Il te déposera directement à l’hôtel ou à l’endroit que tu souhaites.

Le prix de base de ce service est loin d’être gratuit mais n’est pas non plus scandaleux au regard de l’offre. Tu peux compter environ 70£ et être assuré d’un voyage agréable.

Comme précisé précédemment, l’option la moins intéressante est le taxi. Le trajet peut durer environ une heure (alors que seulement 46 kilomètres séparent l’aéroport du centre de Londres), et le prix varie entre 85£ si tu as de la chance jusque 110£.

En résumé

Dans ce tableau sont récapitulées les options pour aller de Gatwick jusqu’au centre de Londres :

Moyens de transport Prix Durée
Gatwick Express 19£ 30 minutes
Southern Railway / First Capital Connect 11-15£ 45-50 minutes (en fonction de la destination)
Autobus Entre 2 et 10£ 80 minutes
Voiture avec chauffeur A partir de 70£ 1 heure
Taxi A partir de 85£ 1 heure

 

A propos de l’aéroport de Gatwick :

Au fait, quelles compagnies aériennes desservent Gatwick?

En étant le deuxième plus grand aéroport du Royaume-Uni en terme de trafic, il ne faut pas s’attendre à un nombre ridicule de lignes aériennes desservant cet aéroport. Tu ne penses pas ?

Parmi d’autres, les plus grandes sont British Airways, US Airways, Air Europa, Lufthansa, SAS, Qatar Airways y Virgin Atlantic.

D’autres compagnies opèrent sur le marché du low-cost : il y a bien-sûr l’entreprise irlandaise Ryanair, mais aussi Vueling et Norwegian Air Shuttle qui sont des compagnies aériennes low-cost qui utilisent Gatwick comme portes d’arrivée et de sortie.

Il y a actuellement qu’une seule piste opérationnelle pour cet aéroport. Bien qu’il y ait l’intention d’en construire une deuxième, cela ne sera pas possible avant au moins 2019 dû à un accord signé en 1979 qui l’interdit jusque là. En effet, les habitants des alentours protestèrent contre les rumeurs d’un possible agrandissement.

Finalement, le gouvernement décidât d’agrandir plutôt les aéroports de Stansted et d’Heathrow et de laisser comme tel l’aéroport de Gatwick. Les gérants de l’aéroport ont tout de même fait une nouvelle requête pour créer une nouvelle piste au sud, laissant les villages de Charlwood et Hookwood (les plus près) intactes.

Finalmente el Gobierno decidió expandir los de Stansted y Heathrow, dejando Gatwick como está. Eso sí, los gerentes del aeropuerto han hecho una nueva consulta para hacer una pista al sur, dejando los pueblos de Charlwood y Hookwood (los más cercanos) intactos.

Histoire de l’aéroport de Gatwick :

Finies les présentations, apprenons en maintenant un peu plus sur l’aéroport et son histoire.

L’origine du nom de Gatwick remonte à longtemps. En effet, l’aéroport tient son nom d’une querelle présente sur le lieu sur lequel il est implanté, et qui prit naissance en 1241 pour se résoudre seulement au XIXème siècle. Le nom signifie plus ou moins « basse-cour » ou « ferme » et provient des termes gāt (chèvre) et wïc (séjour) de l’anglais antique.

L’aéroport connu comme tel se mit en place à la fin des années 1920 avec la création, dans un premier temps, d’un aérodrome. C’est seulement à partir de 1930 que l’aéroport obtint la licence exigée pour autoriser des vols privés dans sa zone.

En 1933, le Ministère anglais de l’aviation autorisa les départs et arrivées de vols commerciaux pour l’aéroport. L’année suivante, le propriétaire de Gatwick (Morris Jackaman) obtint la licence d’aérodrome publique.

Quelques années plus tard, Gatwick eu sa propre gare avec deux trains qui passaient par jour à destination de Victoria Station. Quelques jours plus tard, ce fut la station de Tinsley Green, à moins d’un kilomètre, qui ouvra. A partir de ce moment, Gatwick fut parfaitement desservie.

L’aéroport n’a cessé de croître depuis sa fondation malgré quelques difficultés auxquelles il a du faire face dans son histoire (surtout concernant le manque d’espace, sachant qu’il ne possède qu’une seule piste).

Malgré cela, en 2014, l’aéroport bat un record inédit : 906 vols entrèrent et sortirent le 29 août, soit un avion toutes les 63 secondes et demi. C’est le premier aéroport ayant réussi à obtenir un pareil trafic avec seulement une seule piste.

En résumé, Gatwick n’est pas du tout une mauvaise option pour voyager à Londres. Il offre beaucoup d’alternatives concernant les vols. De plus, aller jusqu’au centre de Londres depuis l’aéroport ou repartir du centre de Londres pour se diriger vers l’aéroport est plutôt facile.

Si vous souhaitez ajouter certaines informations ou nous raconter une histoire, faites le ici à travers les commentaires. De plus, si l’article vous a plu, n’oubliez pas de mettre un « J’aime » sur notre page Facebook.