Poster mis à jour julio 2016

Visiter Bristol en 1 jour

Située au sud-ouest de l’Angleterre, Bristol passe pour être l’une des villes les moins froides du Royaume-Uni. Les températures atteignent parfois même 22ºC, une folie.

C’est une ville universitaire, si bien que l’atmosphère qui y règne est très jeune. Avec ses deux universités (celle de Bristol et la West England) cela ne pouvait pas être différent. Il y a beaucoup de vie et il y a toujours des événements culturels à voir.

Bristol est presque en ligne droite par la route depuis Londres, ainsi y arriver est plus ou moins rapide (environ deux heures et demie en voiture, 3 en bus), et de plus il y a un train chaque demi-heure. Il n’est pas très compliqué de venir la visiter.

La ville a été fondée au milieu du XIIe siècle et elle s’est étendue sur 110 km2. Ce n’est pas une ville minuscule mais elle n’est pas non plus immense, on peut facilement la visiter en marchant et couvrir presque tout en une journée.

Première chose avant de commencer : avoir les yeux bien ouverts. Il y a un artiste international qui a rempli les rues de son œuvre. Il est connu sous le pseudonyme Banksy. Bristol est l’un de ses endroits favoris.

Si tu viens pour quelques jours de tourisme au Royaume-Uni je te recommande de prendre une carte SIM britannique. Tu peux la recevoir gratuitement en France avant de partir, tu feras des économies de roaming, tu seras toujours connecté et tu pourras utiliser des applications très utiles :

giffgaff-gratuit-france

Visiter Bristol en 1 jour: commençons

Nous partons pour une bonne marche à Bristol, donc prévois un bon petit déjeuner. Ce qui nous frappe tout d’abord est que nous devons presque grimper. Nous commençons depuis le Clifton Suspension Bridge, un pont sur les hauteurs de la colline où on a commencé à fonder la ville et qui permet d’enjamber la rivière Avon.
Ce pont est une énorme œuvre symbolique de la ville. Il a la réputation assez macabre d’être un pont suicidaire, si bien que tu ne seras pas surpris de voir beaucoup de numéros de téléphone d’associations d’aide.

Clifton_Suspension_Bridge,_Bristol

Pour reprendre des forces après la montée (ou pour en prendre avant de redescendre) tu peux t’arrêter prendre une pinte de bière au The White Lion Pub, d’où la vue sur le pont est magnifique. Tu peux descendre un peu plus bas prendre une demie pinte de cidre fort au The Coronation Tap. Ce qui est TRES BIEN, c’est qu’ils servent également des pintes moyennes.

Nous descendons jusqu’au centre de Bristol, où se trouve le musée principal de la ville: la City Museum and Art Gallery.
Il y a une exposition permanente d’art, d’histoire et de sciences naturelles. De plus l’entrée est gratuite et il est ouvert tous les jours. Tu pourras constater que l’édifice est digne d’être contemplé lui aussi.

6505_2

Tout près il y a un autre point à visiter, le Wills Memorial Building, qui fait partie de l’université de Bristol et héberge l’école de Droit et le département de Sciences Naturelles. L’intérieur ne se visite que dans le cadre d’une visite guidée. Tu peux décider si cela vaut la peine de payer 4£….. ou t’inscrire à l’université de Bristol, comme tu préfères.

n_527-1
Nous descendons un peu plus, et en cinq minutes nous arrivons à Brandon Hill où nous trouvons une autre icône de la ville, la Cabot Tower. Si tu as le courage de monter les 100 pieds de hauteur (30 mètres et demi) et ses 108 marches tu auras une vue privilégiée sur la ville.

Le monument a été élevé en 1890 pour commémorer les 400 ans du voyage de John Cabot vers ce qui se deviendra plus tard le Canada. Amoureux des animaux : le parc qui se situe à ses pieds est plein des écureuils qui s’approcheront de vous facilement pour des noix.

Nous continuons à descendre ( ne vous plaignez pas, c’est tout en descente) en passant d’abord devant la Bibliothèque Centrale , et en à peine 10 minutes nous arrivons à un autre point névralgique de la ville : la Cathédrale.

D’accord, elle n’est pas aussi impressionnante que d’autres mais elle a beaucoup de charme. L’entrée est gratuite, ce qui nous permet de profiter un peu de l’art gothique anglais. Les jardins qui sont autour sont attrayants, tu peux donc en profiter si le temps le permet, ce qui n’est pas difficile en été.

Avant de continuer ta route, tu dois savoir qu’à l’intérieur même de la cathédrale il y a un snack-bar. Oui, à l’intérieur d’un édifice religieux il y a une cafétéria. Et comme elle est ouverte tous les jours, tu peux prendre un café et reprendre des forces pour continuer.

Nous descendons alors un peu plus et arrivons au port. Bristol a été l’une des grandes puissances portuaires du pays, bien que maintenant elle ait perdu cette activité commerciale. Cette zone est dédiée désormais aux loisirs et au commerce.

C’est dans la zone portuaire que se concentre désormais la vie culturelle. Il y a une multitude de bars, de restaurants et de snack-bars, c’est donc le bon moment pour faire une pause et pour manger tranquillement.

Voir Bristol en 1 jour: il est temps de manger

Il y a de nombreux endroits où manger. Nous allons faire une petite promenade en visitant l’extérieur de l’Aquarium, une zone d’architecture moderne avec une énorme sphère de miroirs, et en traversant le pont arrivons au Bagel Boy, dans St. Nicholas St.

10-of-the-Best-Markets-002
Ici nous pouvons déguster de quelques délicieux bagels, ces pains en forme de donut farcis de CHOSES (du saumon fumé, du cheddar, des steaks hachés …) pour seulement 3.5£.

Depuis le bord de la rivière, et avec l’estomac plein, nous allons descendre jusqu’au musée d’art contemporain : l’Arnolfini. L’entrée est gratuite du mardi au dimanche. Si tu le souhaites, tu peux y faire un tour rapide et traverser ensuite le Pero’s Bridge pour arriver au Millenium Square.

Il y a une énorme fontaine où les enfants profitent des heures chaudes pour se rafraîchir en été. Ne te prive pas de le faire si le temps le permet et ensuite tu continues de descendre pour traverser le pont et arriver à un monument intéressant.

Nous arrivons au SS Great Britain, l’énorme transatlantique qui est devenu un musée. On peut y découvrir l’activité du bateau quand il était en service. L’entrée est peut-être un peu chère, mais cela vaut la peine de payer 13.50£.

Nous allons modifier notre modus operandi et allons prendre un bus : le 506 nous emmènera depuis l’arrêt Maritim Museum jusqu’à Victoria Street pour que nous traversions le Bristol Bridge et que nous soyons en forme pour visiter le St. Nicholas Market, un chouette endroit (et bon marché) pour acheter un souvenir.

De là nous nous allons rapidement au Castle Park : un espace vert au milieu de la ville où il y a des ruines d’édifices de la 2de Guerre mondiale et les restes du château normand qui un jour a existé à Bristol. Imbibe-toi un peu d’histoire et ensuite  nous irons nous reposer.

castle-park

On boit un coup?

Ici, il y a les deux pubs historiques et légendaires de Bristol: le Old  Duke et le Llandoger Trow.
Le premier sert de la bière depuis 1775, et son principal attrait, outre son histoire,est le jazz en live. Chaque soir, il y a un petit concert. Quelques fois, pour ceux qui osent, les micros sont ouverts aux amateurs.

Le Llandoger Trow est encore plus ancien puisqu’il date de 1664. L’une de ses légendes veut que Daniel Defoe ait rencontré ici le marin écossais dont il s’est inspiré pour créer Robinson Crusoë. Et Defoe n’est pas le seul à avoir trouvé ici son inspiration parait-il. L’Ecossais R. L. Stevenson a aussi connu quelqu’un qui l’a amené à créer Jim Hawkins, le narrateur de l’Île du Trésor.

SONY DSC
Si nous partons de Bristol, nous pouvons faire un petit détour avant d’aller à la gare de Temple Meads et visiter la St. Mary Redcliffe Church, une église qui parfois même est confondue avec la cathédrale.

Le but est de venir jusqu’ici en marchant, car on met de toute façon plus ou moins le même temps qu’en bus. Mais si tu es très fatigué tu peux prendre le bus 2, 50, 51, 379, 512 ou 672 (n’importe lequel est bon) depuis Victoria Street jusqu’à Temple Meads.

Voir Bristol en 1 jour:


 

Ceci termine un parcours possible de la ville de Bristol en un jour. Pour plus de suggestions et histoires, ne vous privez pas de les ajouter dans les commentaires. Et si l’article vous a plu mettez un « like » sur Facebook.