Partir au Pair en Angleterre

Post mis à jours le 
Partir au Pair au Royaume-Uni

Si vous êtes arrivés sur cette page c’est sûrement que vous vous pensez à partir au pair en Angleterre ou au Royaume-Uni.

C’est au 18eme siècle, en Suisse, que l’on commença à envoyer les jeunes dans d’autres régions du pays pour qu’ils s’occupent d’enfants et en profite pour apprendre la langue de la zone où ils se trouvaient. C’est à ce moment-là que naquit ce que nos voisins helvètes appelèrent le travail au pair si populaire aujourd’hui.

En effet, depuis, cette pratique n’a cessé d’augmenter que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord. Mais c’est bien ces dix dernières années que l’offre et la demande pour partir au pair, c’est-à-dire comme jeune baby-sitter ayant l’envie d’apprendre ou de perfectionner une langue, a littéralement explosée

L’Angleterre, avec l’Irlande, fait partie des destinations les plus sollicitées. Et de l’autre côté de la balance on retrouve les jeunes francophones eux aussi très demandés, leur langue étant la seconde la plus apprise en Europe (loin derrière l’anglais).

Mais en quoi ça consiste exactement partir au pair ? Pour les jeunes, c’est une option économique leur permettant de vivre à l’étranger en apprenant une langue et en touchant un salaire. Le tout en étant nourri, logé et blanchi.

Dans ce dossier nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur le travail au pair en Angleterre : Comment partir, quelles sont les conditions, quelles horaires, quelle rémunération, les bénéfices du travail au pair. Nous vous donnerons aussi quelques conseils pour réussir votre futur séjour au pair.

En quoi consiste le travail au pair en Angleterre

L’idée principale est celui d’un échange culturel. D’un côté, le ou la jeune au pair apprend la langue, de l’autre, la famille a quelqu’un pour garder les enfants et, parfois, s’occuper de quelques tâches domestiques que l’on appelle en Angleterre les duties.

En échange de ces services, la famille d’accueil offre le couvert et le logement à la personne au pair ainsi qu’une rémunération complémentaire chaque semaine pour compenser les dépenses personnelles.

On peut donc dire qu’il s’agit d’un échange culturel de bons procédés. Un échange d’où les deux partis sortent gagnant, l’un repartant avec des connaissances en langue et l’autre avec une personne responsable et de confiance.

Prérequis et conditions pour être travailleur au pair à Londres

Prérequis pour partir au pair

Comme dans beaucoup de domaines professionnels, il existe certains prérequis pour partir au pair :

  • Avoir entre 17 et 30 ans
  • Posséder une connaissance basique de la langue anglaise afin de pouvoir comprendre un minimum. Si votre niveau est un peu juste, ces quelques conseils pratiques pour apprendre l’anglais rapidement et de manière efficace peuvent vous intéresser.
  • Être à l’aise avec les enfants quel que soit leur âge.
  • Les billets d’avion pour vous rendre en Angleterre sont à votre charge, il faut donc s’assurer de pouvoir couvrir ces frais. Pensez que vous aurez aussi des frais si vous décidez de passer par une agence.
  • La carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) est obligatoire. Elle vous permet d’avoir accès aux soins gratuitement dans n’importe quel pays de l’Union Européenne. Il est aussi recommandé de prendre une Assurance de Responsabilité Civile.
  • Si vous êtes citoyen de l’Union Européenne alors vous n’aurez pas besoin de Visa. En revanche, un passeport valide est obligatoire. Posséder le permis de conduire peut être un plus si la famille qui vous accueil vit en périphérie.
  • Certaines agences vous demanderont un CBR Check, correspondant à un extrait de casier judiciaire.
  • Bien que ce ne soit pas obligatoire, si vous avez déjà de l’expérience dans le domaine, n’hésitez pas à le montrer.

Le point positif est que vous n’avez besoin que de ces documents et aucune expérience ni diplôme ne vous est demandé pour partir au pair

Conditions pour partir au pair

Les conditions sont les termes que vous allez définir avec la famille. Il est très important de garder une trace écrite de ces conditions, même si ce n’est qu’un courriel. Il est important de toujours avoir une preuve de ce que vous avez convenu.

  • Durée : Généralement de 6 à 24 mois. Les citoyens européens peuvent demander des périodes plus courtes. Tout dépend de l’accord que vous passez avec la famille d’accueil mais il faut être sûr de pouvoir s’engager pour une période minimale.
  • Logement et rémunération : Le travail au pair se fait en pension complète. La famille doit aussi vous fournir une chambre individuelle. Tout est compris et vous n’avez rien à payer.
  • Tâches spécifiques : Dans tout travail au pair, vous définissez des tâches quotidiennes à réaliser. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, cela peut ne concerner que les enfants ou inclure aussi des tâches domestiques.
  • Cours d’anglais : Si vous décidez de suivre des cours d’anglais, la famille d’accueil est vous-même devez trouver un terrain d’entente pour que vous puissiez aller au cours et étudier à domicile si besoin est.
  • Transport : Essayez de vous renseigner auprès de la famille d’accueil quels sont les moyens de transport disponible, combien coute les transports publics, l’essence, etc. Ils peuvent aussi vous donner des informations sur les lignes de métros et bus proches de leur domicile.

Les conditions permettent aussi de définir les horaires, les jours de congés et le salaire mais nous développeront ces points un peu plus bas.

Partir au Pair au Royaume-Uni

 

Les démarches pour partir au pair en Angleterre

Pour les citoyens de l’UE

Si vous êtes citoyen d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Association européenne de libre-échange (Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège), ce vous devez faire pour partir au pair est très facile.

Vérifiez que vous possédez une pièce d’identité en cours de validité avant de commencer votre recherche.

Pour les citoyens hors UE

Dans le cas où vous ne soyez par ressortissant européen, les démarches sont un peu plus longues. Cela dépend des pays et le mieux est de consulter l’Ambassade du Royaume-Uni dans votre pays.

Il faut savoir que dans la majorité cas, il est possible de partir au pair avec un visa étudiant au Royaume-Uni. En revanche, les personnes résidant en Australie, au Canada, en Corée du Sud, à Hong-Kong, au Japon, à Monaco, en Nouvelle-Zélande, ou à Taiwan doivent passer par un programme, le Tier 5 Youth Mobility. Dans tout autre cas la personne devra faire une demande de visa classique

Visa étudiant

Ce visa est accessible aux jeunes n’étant pas citoyens de l’UE seulement s’ils suivent un cursus scolaire ou étudient au Royaume-Uni.Partir au Pair au Royaume-Uni

Il faut alors en parler avec la famille d’accueil dans la mesure où cette dernière demande généralement 30 heures de travail par semaine et qu’il est donc parfois impossible de faire coïncider les deux activités.

Tier 5 Youth Mobility

Certains peuvent se tourner vers le programme Tier 5 Youth Mobility.

C’est un programme permettant aux personnes entre 18 et 30 vivant en Australie, au Canada, en Corée du Sud, à Hong-Kong, au Japon, à Monaco, en Nouvelle-Zélande, ou à Taiwan, de travailler au pair en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Ce programme est aussi accessible aux citoyens provenant des territoires britanniques d’outre-mer.

Le programme fonctionne sur un système de points qui varient selon votre âge et votre nationalité entre autres choses. Les personnes appliquant doivent aussi posséder 1 890 Livre Sterling sur un compte bancaire.

Visa

Avant de faire toute demande de Visa, il est nécessaire de vérifier la validité de son passeport et de signer au préalable le contrat avec la famille d’accueil. La demande se fait ensuite par Internet.

Il faudra alors que vous envoyez les documents suivants à l’Ambassade ou au Consultât britannique de votre pays :

  • Photocopie du passeport en cours de validité
  • Une photo d’identité conforme aux normes en vigueur
  • Un justificatif bancaire attestant la capacité à subvenir à vos besoins à hauteur de 1 890£
  • Les résultats du dépistage de la tuberculose si nécessaire
  • Une traduction assermentée de tout document officiel qui ne soit pas en anglais (ou en Galois le cas échéant)

Normalement, le Visa est valable 2 ans. Il sera indiqué sur votre passeport si vous devez vous déclarer aux autorités compétentes. Dans ce cas-là, vous devrez prendre contact avec la police dans un délai de 7 jours suivant votre arrivée.

Comment devenir travailleur au pair en Angleterre

Pour devenir travailleur au pair, vous disposez basiquement de deux possibilités :

  1. Trouver une famille d’accueil en passant par une agence
  2. Trouver une famille d’accueil en passant par un site Web agréé.

Les agences facilitent le processus pour la famille et pour le futur travailleur au pair. Elles font office d’intermédiaires et s’occupent du contrat qui sera signé entre les deux partis. Elles sont de ce fait plus sûres que les sites Web mais aussi plus chères.

Les sites Web vous permettent, quant à eux, d’avoir un plus grand nombre de choix et de contacter directement la famille. Mais attention, tous les sites Web ne se valent pas !

Pas à pas : devenir travailleur au pair au Royaume-Uni

A faire avant de partir

  1. Trouver la famille : Il y a de nombreux points à prendre en compte au moment de choisir une famille. L’un des plus importants, si jamais vous désirez suivre des cours d’anglais est qu’il y ait une école de langue près du domicile. Si vous devez faire chaque jour une heure de transports, vous dépenserez beaucoup d’argent et ne serez pas en mesure d’allier le travail et les cours.
  2. Se souvenir de conditions fixées : nous l’avons déjà commenté plus haut mais il faut toujours garder une trace écrite de ces conditions. Les points importants à aborder sont : les horaires (pas seulement les horaires de travail mais aussi les heures des repas, des temps-libres, à quelle heure vous devez récupérer les enfants à l’école, etc.), les tâches que vous allez devoir réaliser, la rémunération (elle se fait normalement chaque semaine. Vérifiez qu’elle prend en compte les frais de transport).
  3. Pensez aussi au fait que la famille pourrait ne pas vous convenir et que voudrez peut-être en changer (il arrive de ne pas s’entendre avec certaines personnes). Dans ce cas, il est important de se renseigner afin de savoir si l’agence a su résoudre ce genre de problèmes par le passé. Nous vous conseillons aussi de garder de l’argent de côté au cas où vous deviez rentrer en urgence.
  4. Une fois de que vous avez réalisé ces étapes vous êtes fin prêt pouPartir au Pair au Royaume-Unir partir au pair.

 

Si vous n’êtes pas citoyen de l’UE en plus de la demande de Visa (à faire après avoir signé le contrat), vous aurez besoin d’une assurance maladie privée. Pour les ressortissants de l’UE, la carte européenne d’Assurance Maladie suffit.

Durant votre séjour comme travailleur au pair

Il faut avoir plusieurs choses à l’esprit pendant votre, comme par exemple votre niveau initial en anglais. Même s’il se peut qu’il ne soit pas très élevé (et dans ce cas-là il faut vous forcer à parler au risque de commettre des erreurs au début) plus vous en savez, mieux c’est, de cette manière vous n’aurez qu’a vous améliorer. On considère que l’intermedate level est une bonne base (ce qui correspond au niveau B1).

L’âge des enfants est aussi un facteur important car les progrès en langue se font principalement à leur contact. A partir de 4 ou 5 ans l’enfant commence à avoir un anglais construit pour converser.

Et si vous désirer réellement progresser en anglais, le mieux est de partir pour une durée d’un an minimum.

Les sites Web pour les offres de travail au pair

Comme nous l’avons déjà dit, beaucoup de sites Web proposent de vous mettre en contact les familles mais il y a site Web et site Web. Les plus connus et les plus sûrs sont AuPair World et AuPair.com mais il en existe bien d’autres. Ne désespérez pas si vous ne trouvez pas la famille de vos rêves lors de vos premières recherches.

Si vous décidez de chercher un travail au pair alors que vous êtes déjà en Angleterre, vous trouverez le célèbre site d’annonce Gumtree ou d’autre site spécialisé comme Greataupair o Littleones.

Attention aux arnaques

Nous vous avons dit plus haut que tous les sites Web ne sont pas fiables et certains cherche juste à voler les jeunes cherchant à partir au pair.

Pour détecter les arnaques il suffit généralement de regarder le ou les annonces. Si vous remarquez que les rémunérations sont bien plus élevées que ce que vous voyez habituellement ou que ce sont les familles qui se mettent en contact avec vous, méfiez-vous.

Beaucoup de fausses annonces offrent entre £300 et £500 par semaine, beaucoup de temps libre, les photos du domicile sont parfaites… à première vue.

D’autre demande une avance d’argent, prétextant qu’ils s’occupent de la gestion du dossier avec une agence. Sachez que 99% des familles ne demandent aucune compensation financière au futur travailleur au pair donc ne tombez pas dans ces pièges malheureusement de plus en plus courant sur Internet.

Bien qu’elle soit moins fréquente, il existe un dernier type d’arnaque dans le monde du travail au pair. Certains prétextent être en voyage pour quelques jours lorsque vous arrivez et vous demande de rester dans un logement près du domicile. Un logement pour lequel il vous faudra payer et donner une caution.

Souvenez-vous de toujours signer un contrat avant de vous engager et surtout de lire le contrat dans son entièreté. Si vous noter la présence d’une clause impliquant une caution ou un loyer… Prenez vos jambes à votre cou.

Rémunération d’un jeune au pair à Londres

Le salaire reçu peut varier selon les familles et, bien évidemment, selon les tâche que vous réaliserez. La zone de Londres où vit la famille est aussi un facteur important.

Partir au Pair au Royaume-UniLe plus courant est de recevoir aux alentour de £100 par semaine, le strict minimum se situant à £40 ou £50. Toutefois, il est bon de savoir que le Gouvernement britannique conseil un salaire allant de £70 à £85 par semaine pour le travail au pair.

Mais toutes les questions relatives à la rémunération doivent être réglées au plus tôt avec la famille et dépendent aussi du planning prévu par la famille (travail de Nuit, pendant les vacances, etc.).

Les familles calculent généralement quelles peuvent êtres les dépenses du travailleur au pair pour calculer le salaire. Une chose est sûr, c’est qu’il n’est pas possible d’économiser beaucoup d’argent mais en contrepartie vous êtes nourris, logés, blanchis, avec un accès Internet.

Les horaires et les temps libres du travailleur au pair au Royaume-Uni

Concernant l’emploi du temps, une personne au pair travaille généralement 30 heures par semaine. La norme pour les jours de repos est de laisser au moins un jour par semaine ainsi qu’un dimanche dans le mois.

Le sujet des vacances est un peu plus complexe est dépend de chaque famille d’accueil. Le mieux est de se mettre d’accord avant de signer. Pour une année de travail au pair, une personnes est censée avoir 4 semaines de vacances.

On ne travaille pas non plus les jours fériés mais une fois de plus, cela dépend de chaque famille, de ses horaires, de son travail, etc.

Les avantages du travail au pair

Comme nous l’avons mentionné, mettre de l’argent de coté n’est pas exactement le but recherché lorsque vous partez comme jeune au pair en Angleterre.

Bien évidemment, le bénéfice principal que vous tirerez de cette expérience, c’est votre progression en anglais. En plus de pratiquer la langue tous les jours avec la famille, cette dernière peut aussi chercher pour vous une école de langue proche du domicile. N’oubliez pas que les frais de cette école sont à votre charge.

Un autre avantage, ce sont toutes les nouvelles rencontres que vous allez faire. Vous allez aussi avoir l’occasion de voyager à travers le pays durant vos vacances.

Conseils et recommandations pour partir au pair au Royaume-Uni

Il faut prendre cette opportunité comme un changement de famille plus que comme un travail. Vous allez vivre avec une famille et vous devrez vous adapter à ses règles, ses horaires, ses préférences. C’est un processus qui n’est pas toujours facile.

Mais, malgré certaines contraintes, la majorité des personnes ayant sauté le pas en ressortent contentes et beaucoup réitèrent l’expérience. Parfois avec la même famille parfois avec une autre pour changer de lieu et d’ambiance. Mais cela reste une belle expérience pour beaucoup de monde.

Cependant, il est recommandable que :

  • Vous preniez contact avec la famille directement et dans la mesure du possible que vous allier passer un court séjour chez eux afin de voir avec qui vous allez vivre et travailler.
  • S’armer de patience et d’envie avec les enfants dont vous allez vous occuper
  • Une fois là-bas, mettez-vous en contact avec d’autres jeunes au pair, vous pourrez ainsi vous faire un réseaux d’amis avec lequel partager votre expérience. C’est toujours réconfortant lorsqu’on est loin de chez soi
  • Profiter un maximum de votre séjour. Si vous revenez avec une maîtrise parfaite de la langue, cela représentera une énorme victoire personnelle.

 

Expérience d’une jeune fille au pair à Londres

Alba, jeune espagnole de 27 ans qui à travaillé comme jeune fille au pair dans un village près de Londres nous raconte son expérience.

Partir pair à Londres

Pourquoi le Royaume-Uni pour changer de vie ? (Et concrètement pourquoi Londres ?)

En réalité, il n’y avait rien qui me poussait à choisir Londres en particulier, je crois simplement que c’était le lieu dont on m’avait dit le plus de bien, qui remplissait tous mes critères et me permettait d’accomplir les objectifs que je m’étais fixés dont apprendre l’anglais.

Tu connaissais déjà le pays ?

J’étais venu une fois voir une tante qui vivais ici mais je n’avais pas vraiment eu l’opportunité de visiter Londres car elle habitait dans un village assez isolé de la ville.

Quelle est concrètement l’élément déclencheur d’une décision importante comme celle-ci ?

En Espagne, je commençais à tomber dans une routine qui, je pense, allait mal se terminer car je ne trouvais pas de travail. Je me suis seulement dit que j’avais besoin de changer d’air, de venir ici, d’apprendre parfaitement l’anglais (ou presque ajoute-elle) et de retenter ma chance sur le marché du travail sachant que dans mon secteur, si tu ne parles pas au moins anglais tu es fichue.

Cela reste toute même une décision courageuse… Tu penses qu’il faut vivre ainsi dans ce monde ?

J’en suis sûre ! Sans aucune hésitation, ça a été la meilleure décision de ma vie. Bien que parfois ce soit difficile de prendre de grandes décisions, une fois que tu es lancée et que tu vois que tu avances, tu te sens fière et tu sens aussi que rien ne t’es impossible. C’est TRES gratifiant et enrichissant.

En arrivant au Royaume-Uni

Quel est ton premier souvenir après tu as atterri ?Partir au Pair au Royaume-Uni

Le meilleur moment ce fut l’accueil de la famille, très chaleureux. Le pire moment… tout le reste : Je me sentais perdue, dans un endroit bizarre… comme si je n’étais pas à ma place. Ça été assez dur.

Quelles ont été les premières choses que tu as faites en arrivant ?

Tout ce qui concernait le travail au pair avait été réglé avant mon arrivée. J’ai dû faire le reste des démarches administratives petit à petit : S’enregistrer auprès d’un GP, ouvrir un compte bancaire, acheter une carte de téléphone, obtenir un NIN. Ce fut difficile car je suis arrivée avec un niveau vraiment basique en anglais. Mais c’est en faisant toutes ces choses que tu te sens de mieux en mieux.

Travailler comme jeune fille au pair à Londres

De combien de temps as-tu eu besoin pour trouver la famille ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, un mois. J’ai commencé à parler avec eux en février et le 28 du même mois, je montais dans l’avion !

Comment as-tu trouvé la famille ? Ce fut difficile ?

Pas du tout, bien que je sache que c’est plus difficile pour d’autres. J’ai commencé à parler avec la famille sur le site Childcare.

Une fois que j’ai eu choisi la famille, nous avons fait plusieurs Skype et avons beaucoup correspondu par courriel afin de mettre tout au clair. Je suis allée chez le médecin, j’ai acheté une valise, demandé ma carte européenne d’Assurance Maladie… et j’ai surtout fêté mon départ !

Comment se passes le travail au pair ?

Le mieux c’est la confiance qu’il y a entre la famille et moi. On tous un peu le souci du détail, ça rend donc les choses plus faciles. Et les filles sont géniales, je les adore. Et la pire chose… c’est de se lever le matin !

Comment cela se passe avec les enfants ? Et les parents ?

Je crois que je n’aurais pas pu mieux tomber. Les filles sont bien élevées, obéissantes, studieuses, drôles, et les parents sont très compréhensifs, patients (je répète que mon anglais était horrible glisse-elle), ils m’aident dès qu’ils le peuvent.

Dis-nous en plus sur les conditions de travail, salaire, horaire, etc.

Je me lève à 7 heures, je déjeune avec les filles (qui sont normalement déjà habillées), je les emmène à l’école puis je suis libre jusqu’à 15h15, je vais les chercher et nous rentrons. Je dois faire la cuisine, des patates, des pâtes, un truc simple car la mère prépare normalement quelque chose. Nous dinons (enfin elles dinent, moi je mange) à 16h, je les aide à faire leurs devoirs jusqu’à 17h et ma journée s’arrête là. Je travaille environ 20 heures par semaine et les mardis matins je fais le ménage dans la maison ce qui me prend 2h plus ou moins. Il me donne £100 de pocket money.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui veut partir au pair au Royaume-Uni ?

De ne pas trainer avec des gens qui parlent la même langue que toi car sinon tu ne progresseras pas. Et de vivre comme si tu étais britannique. Si tu essayes de vivre comme tu vis dans ton pays tu vas littéralement pourrir ton expérience et tu finiras par rentrer.

Comment as-tu fait pour améliorer ton anglais ?

J’ai suivi des cours de langue dans une académie durant un semestre. Sinon je regarde beaucoup de séries avec les sous-titre en anglais et cela m’aide pas mal. Mais ce qui me fait le plus progresser c’est de le parler tous les jours.

Maintenant je suis capable de me faire comprendre parfaitement même si je fais toujours des erreurs grammaticales, mais au moins, ce que je veux dire c’est ce que les gens comprennent.

Profiter de Londres

Qu’est-ce que tu préfères ici que ce soit à Londres ou au Royaume-Uni ?

Le civisme, je vis dans un village à coté de Londres et en tout cas ici c’est comme ça : la ponctualité, le sourire et l’amabilité de la plupart des gens.

Comment s’organise ton quotidien à présent ? Qu’est ce que tu aimes faire ?

La semaine j’ai une routine assez bien définie, emmener les filles à l’école, faire le ménage, récupérer les filles, « dîner » et je passe l’après-midi à étudier mes cours.

Les fins de semaine cela dépend, parfois je vais à Londres (Je vis dans la zone 5 et il m’arrive d’avoir la flemme de faire le trajet) ou je reste au village, je bois un café, je vais faire les magasins, etc.

 

Nous espérons que toutes ces informations sur le travail au pair vous ont été utiles et que cela vous a donné envie de partir ! N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires !

Avez-vous aimé cet article?
Commentaires