Poster mis à jour marzo 2017

Combien ça coûte de vivre à Londres? Liste des coûts minimums mensuels

De combien d’argent ais-je besoin? Mon salaire va-t-il être suffisant ou vais-je devoir puiser dans mes économies ?

Ce sont des questions que nous nous posons tous avant de venir vivre au Royaume-Uni, et il convient d’être prévoyant, surtout en termes financiers, afin d’éviter toutes pressions ou peurs de dernière minute.

Comme tu peux l’imaginer, le coût mensuel pour vivre à Londres ou dans n’importe quelle autre ville du Royaume-Uni dépend de beaucoup de facteurs et de chaque personne. Mais je vais énumérer ici une série de coûts presque obligatoires pour que tu aies en tête une idée du budget dont tu auras besoin.

Avant tout, il faut se demander quelle somme d’argent on va avoir besoin comme « matelas ». Cela va dépendre de si on dispose déjà d’un contrat professionnel depuis la France et, dans le contraire, de notre niveau d’anglais. En effet, celui-ci est une mesure déterminante pour savoir combien de temps va s’écouler avant de trouver un travail.

Ce que je recommande toujours, c’est de regarder combien coûte un vol retour depuis la ville où tu es au Royaume-Uni à la ville française où tu habites en réservant ton billet une semaine à l’avance. Imaginons que celui-ci coûte £60. Dans ce cas, cet argent doit être intouchable et toujours rester sur ton compte bancaire. Si tu souhaites, tu peux mettre cette somme sur un compte bancaire pour lequel tu ne disposes pas de carte de retrait. Ainsi, tu ne seras pas soumis à la tentation. Tu peux aussi décider de retirer cet argent en liquide et de le garder au fond d’une valise.

De plus, en partant du fait que c’est assez peu fréquent de tarder plus d’un mois pour trouver du travail, on va mettre de côté des économies pour une durée d’au moins un mois. Cela nous permettra de trouver du travail en toute tranquillité, payer la caution de l’appartement lors du premier mois, etc. Pour faire simple, on va supposer qu’on doit vivre au Royaume-Uni sans aucune source de revenu pendant un mois. Ainsi, on va s’assurer de ne pas y aller en ayant peur.

Enfin, il existe un nouveau type d’immigrant que je définis moi-même comme « aventurier ». Il s’agit de celui qui vient avec très peu de livres dans son portefeuille, c’est à dire avec juste le nécessaire pour survivre une dizaine de jours, et qui retourne en France s’il n’a rien trouvé pendant cette période. C’est une option beaucoup plus risquée mais il y a des jeunes qui ne sont pas prêts à puiser dans leurs économies pendant plus de 10 jours pour espérer trouver du travail.

Cela peut aussi être un moyen pour se motiver à trouver du travail. En effet, en sachant que tu disposes seulement de 10 jours, tu donnes tout de suite le maximum pour pouvoir trouver ce que tu cherches, en tout cas plus que celui qui dispose d’un mois entier.

Aussi, comme je l’ai déjà commenté plusieurs fois, ce qui est normal, c’est de ne pas tarder plus de 10 jours pour trouver du travail, même si, en réalité, cela dépend de beaucoup de facteurs. Je connais quand même peu de gens ayant tardé plus que cela.

Coûts minimums mensuels pour vivre à Londres

Londres est une ville assez chère aux yeux d’un français. Mais pense aussi que les salaires sont plus importants également et que cela s’équilibre donc. En gardant le même rythme de vie, tu vas économiser la même chose en vivant dans un pays ou un autre, y compris au Royaume-Uni dû aux impôts relativement faibles.

Je continue en énumérant ici les coûts que tu devrais prendre en compte pour établir ton budget mensuel à Londres :

  • Chambre dans un appartement en collocation : £420
  • Coûts associés aux charges de l’appartement (électricité, eau, gaz, internet, etc.) : £50
  • Transports : £120
  • Alimentation : £140
  • Téléphone mobile avec la 4G: £10
TOTAL = £740

Coûts minimums mensuels pour vivre au Royaume-Uni

J’ai noté la différence entre vivre à Londres et vivre dans le reste des autres villes du Royaume-Uni comme Bristol, Liverpool, Manchester, etc. car les différences en terme de prix sont plutôt importantes. Cela est dû principalement aux prix des transports et des loyers. Mais il faut prendre en compte le fait que l’on gagne moins en travaillant dans un bar de Londres que dans un bar de Sheffield. Malgré cela, vivre dans une ville de plus petite taille reste rentable, surtout par rapport aux transports et aux loyers que l’on trouve là-bas. Comme pour tout, il y a des avantages et des inconvénients.
Par la suite, j’énumère les coûts que tu devrais prendre en compte pour établir ton budget mensuel à Sheffield : su_list icon=”icon: arrow-circle-right” icon_color=”#0a0a8c”]

  • Chambre dans un appartement en collocation : £275
  • Coûts associés aux charges de l’appartement (électricité, eau, gaz, internet, etc.) : £50
  • Transports : £70
  • Alimentation : £130
  • Téléphone mobile avec la 4G : £10
TOTAL = £535
 

Analysons en détails tous les coûts

Ces coûts dépendent de beaucoup de facteurs et, dans ton cas, ils peuvent s’avérer beaucoup plus ou beaucoup moins importants. Pour cela, on va maintenant faire de détail de ces coûts.

1. Coûts du loyer

Dans le cas des coûts du logement, le prix d’une chambre dans un appartement partagé se situe en général légèrement en dessous de £100 par semaine dans les petites villes et un peu plus dans des villes telles que Londres. Mais comme tu peux l’imaginer, cela dépendra aussi du quartier, du type d’appartement ou de maison, etc.

A Londres, plus tu t’éloignes de la zone 1, moins le loyer sera cher. C’est pour cela que je recommande toujours aux personnes de vivre dans les zones 2 ou 3, parce qu’elles sont parfaitement connectées avec le centre (pas plus de 20 minutes), et parce que cela permet d’économiser pas mal d’argent concernant le loyer.

Dans les autres villes britanniques, puisque elles sont plus petites, nous ne rencontrons pas ce problème. Il faut dire que vivre dans une maison dans le centre, ce n’est pas la même chose que vivre dans une maison dans une zone urbanisée un peu plus éloignée.

Rappelle-toi que pour calculer le prix de ton loyer mensuel, il ne faut pas multiplier le prix par semaine par 4 mais plutôt par 52 pour ensuite diviser ce nombre par 12. Un loyer de £100 par semaine équivaut en général à £433 par mois.

2. Coûts associés aux charges de l’appartement

Les charges comme l’électricité, l’eau et le gaz associés au domicile dépendront du nombre de personnes que vous êtes à partager l’appartement. Sache que, la plupart du temps, les charges sont incluses dans le loyer afin que tout soit plus simple.

Après, il y a beaucoup de choses qui dépendent du choix des colocataires et de toi-même comme par exemple le fait de décider de ne pas payer la licence de TV ou le wifi parce qu’à chaque fois que vous passez du temps chez vous, vous percevez cela comme des coûts superflus. En plus, avec le tarif 3G de Giffgaff, tu fais plus qu’une petite économie.

Quant à la Council Tax, cela tend à être un montant de £120 par mois. Si vous partagez un appartement à 4 par exemple, cela reviendra environ à 30£ chacun.

3. Transports

Les coûts de transports sont ceux où la différence entre une ville et une autre est la plus notable. Par exemple, une travelcard mensuelle pour les zones 1 et 2 de Londres revient à £123.30 et une simple travelcard pour l’autobus revient à 80.70£. Dans le même temps, un abonnement mensuel aux transports dans des villes comme Bristol coûte environ 60£.

Le dilemme est toujours le même : plus tu t’éloignes du centre de la ville, moins le loyer te revient cher mais plus le coût des transports est élevé. Le mieux est donc de faire les comptes et de voir ce qui est le plus rentable. Voici ici quelques trucs qui peuvent être utiles :

  • A Londres, le bus revient bien moins cher que le métro et son service est excellent (il y a beaucoup d’itinéraires avec une fréquence de passage importante). Découvre les lignes qui passent par ton quartier et qui peuvent te déposer au travail.
  • Une idée peut être de louer une chambre dans la zone 2, près de la frontière avec la zone 1 et te diriger à pied jusqu’à la première station de métro de la zone 1. C’est un petit tour de 10 minutes qui, en plus d’être bon pour la santé, te fera économiser pas mal d’argent.
  • Tu as essayé de circuler en vélo ? Au Royaume-Uni, aller au travail en vélo se fait de plus en plus, et c’est donc normal d’apercevoir une centaine de cyclistes le matin se diriger vers les bureaux. Tu peux t’acheter un vélo d’occasion pour environ 100£ et faire un peu d’exercice.
  • Met des affiches dans ton quartier pour demander si quelqu’un fait le même trajet que toi. Vous pourrez ainsi partager une voiture et pratiquer l’anglais !

4. Nourriture

La nourriture est un des coûts les plus personnels et c’est donc plus difficile de le calculer. Il faut que tu saches qu’ici l’heure du repas est un « break » pour prendre un sandwich et un jus, alors que le dîner est plus copieux (comme en France). En laissant de côté tes caprices et en achetant des marques économiques, ton budget en alimentation peut monter à environ £150 par mois.

N’oublie pas que tu peux profiter des offres que lancent les supermarchés et acheter dans des établissements low-cost comme Poundland.

5. Téléphone mobile

Aujourd’hui, il est impossible de vivre sans mobile et sans connexion à Internet, mais heureusement au Royaume-Uni les prix sont beaucoup moins chers qu’en France. Pour 10£ par mois avec Giffgaff, tu as du crédit pour appeler Internet. C’est la compagnie la moins chère de toutes.

Conclusion

Vivre au Royaume-Uni est une expérience qui vaut sans doute le coup, mais il faut planifier avant tout les détails de notre nouvelle vie, surtout en termes financiers, afin d’éviter des surprises chocs de dernière minute.

Tiens compte lorsque tu fais tes comptes que le salaire minimum au Royaume-Uni est presque de £1,000 par mois !

Il faut souligner les résultats d’une enquête que nous avons réalisé au cours de l’année 2015 à plus de 2000 français résidant au Royaume-Uni. Celle-ci montre qu’il est plus facile d’économiser de l’argent au Royaume-Uni plutôt qu’en France. C’est une statistique à garder en tête !

##

J’espère que ce post t’as été d’une grande utilité. S’il te plait, n’oublie pas de rajouter un « J’aime » sur notre page Facebook et de laisser un commentaire !